Genie Talk, l’app de traduction officielle des Jeux olympiques

Les Jeux olympiques d’hiver sont sur le point de commencer et, bien qu’ils soient d’un format plus réduit que les jeux d’été, la traduction et l’élimination des barrières linguistiques comptent parmi les principaux soucis de toutes les parties impliquées dans leur organisation. L’un des exemples venant étayer cette hypothèse est celui des plus de 2 000 volontaires dotés d’aptitudes linguistiques qui assumeront le rôle de traducteurs auprès des participants.

Toutes les entreprises locales doivent pouvoir profiter de l’opportunité d’accueillir les épreuves olympiques qui auront lieu en Corée du Sud et en Corée du Nord. La bonne entente entre toutes les parties prenantes de la société est fondamentale. C’est pour cette raison qu’a été créée l’app « Genie Talk », une application officielle de traduction mise au point par une entreprise de logiciel locale. L’app fonctionne sur les dispositifs Android et iOS et peut traduire le coréen, le japonais, l’anglais, le chinois, l’espagnol, le français, l’allemand, le russe et l’arabe. Cela paraît incroyable, mais le logiciel est équipé d’une actualisation qui permet de traduire le dialecte de la province où auront lieu les jeux : Gangwon. Le taux de reconnaissance vocale atteint les 98 % en coréen, y compris ses multiples dialectes et noms propres. L’entreprise affirme que son programme offre son service via un logiciel de pointe en matière de reconnaissance vocale capable de traduire les textes tapés et les textes intégrés dans des images. L’application sera disponible gratuitement pour les utilisateurs d’Android et iOS, mais il faudra encore attendre un peu avant qu’elle n’atteigne l’Espagne, car elle n’est actuellement disponible que pour les utilisateurs à même d’accéder aux boutiques concernées de Corée du Sud. Sans l’ombre d’un doute, les Jeux olympiques d’hiver de 2018 resteront dans les mémoires comme les Jeux olympiques les « plus technologiques ».

Arrivés à ce stade, nous pouvons toutefois nous demander : les applications de traduction font-elles le même travail qu’un traducteur ? La réponse est non. Nous vivons dans une société multiculturelle et la fonction du traducteur évolue. Le travail du traducteur embrasse bien d’autres aspects, nous sommes des interprètes et avons la responsabilité de connecter les cultures. Les logiciels de traduction vont sans doute nous permettre de communiquer à un moment donné et sur un plan plus personnel. Mais, pour l’instant, ils sont incapables d’interpréter un message ou de l’adapter à son destinataire.